Rss

Passons nos brevets!

Dans le cadre des formations proposé par l’UBS, certains membres de notre club décident de passer des brevets pour confirmer leur niveaux.

Brevet B (apéritif)

– C’est un peu la course ce samedi 24 septembre 2016 au petit matin vu que je me rends compte à 6h50 dans le tunnel sous Cointe que mon GPS a la stupide idée de m’envoyer vers ma destination précédente. Changement de cap pour finalement arriver en retard à 8h30 sur le site de la Carrière de Villers-Le-Gambon. Les 6 autres candidats au Brevet B sont en train de préparer leur matos. Les instructeurs me donnent les voies que je vais devoir équiper: 30, 31, 32 et j’essaie de rattraper le temps perdu pour préparer mon kit. Sous les yeux attentifs des cadres chacun se lance sur les voies. Il n’est pas toujours simple de trouver le début ni même la suite des parcours surtout que pour être honnête je ne suis venu qu’une seule fois sur ce parcours. Sur la voie 30 après un premier double amarrage , j’utilise un amarrage en trop puis je zappe une dev et une fois en bout de corde à 4-5m du sol je me rend compte qu’il y’a peut-être un soucis. Je remonte et après plusieurs conseils je rectifie plusieurs fois l’équipement. La corde est bien assez longue au final! J’embraye avec la voie 31 qui sera plus une aide à la remontée en auto assurance. Je perds un peu de temps à me demander si ces vieilles broches sont les meilleures points d’attache. La voie finit dans les ronces et la jungle. Il est 11h35 et on me fait remarquer qu’il me reste la voie la plus difficile à équiper: la 32. Après avoir fait plusieurs allers-retours pour chercher une sangle et prendre une corde supplémentaire pour être sur, je commence mon double amarrage sur 2 arbres avec une sangle. La suite sera principalement composée d’une longue vire aérienne qui finira sur le Big Surplomb. Les Brevets A sont déjà bien arrivés et peu après on nous débriefe. « Il y’a encore du boulot pour tout le monde »,  on reçoit des conseils, remarques plus ou moins individualisés et sur les 7 candidats, 2 seront « disqualifiés ». La suite dans le Doubs en novembre !

Vinnie

Brevet A

-Samedi matin, levé tranquille, mes parents me conduisent à la carrière de Villers-le-Gambon. Mille fois plus stressés que moi, ils prévoient de me conduire là bas pour 10h avec une marge d’une heure, ce qui fait que j’arrive sur le site à 9h, alors que le RDV est a 11h et qu’au final on démarre à 13h… Me voyant m’ennuyer, 2 enfants plein de vie décident de m’adopter ce qui fait de moi leur baby-sitter pour 3-4heures. L’équipement enfin fini par les brevets B, nous avons le droit aux consignes, vérification du matos et petit test de nœud. Je commence en tête de mon groupe par la voie 13, galère un peu pour l’énorme parapluie, trouve une solution de dernière minute pour la vire accompagnée du câble, ne fais pas l’échelle de 27m et fini par distancer mon groupe, pour finir la première, en +- 4heure, suivit de près par Arthur et Ludovic, des jeunes du club de la basilique de Koekelberg. Petit déséquipement d’une voie et puis souper! Le premier débriefing se fait tard, donc on attend jusqu’à minuit pour avoir notre petit commentaire. Soulagée mais fatiguée, je vais dormir mais passe une nuit à grelotter.

-Dimanche 25 septembre 2016
Réveil dur à 6h (j’avais trop froid!), petit dej suvi de l’enquitage d’un kit pour chacun, pour partir en direction de la grotte d’Haquin. Nous sommes séparés par petits groupes de 2-3 avec une topo marquée d’un chemin. Je me retrouve avec Ludovic, tous les 2 n’avions jamais fais la grotte et la topo n’est pas notre point fort! Après un quart d’heure pour trouver le bon chemin, on fini par rentrer en même temps que le groupe derrière nous, et arrivons à nous perdre dans la première demi heure! Redirigés par les animateurs, dispersés aux quatre coins de la grotte, on finit par s’y retrouver, et on se rend compte que nous sommes les derniers… Malgré notre exceptionnel sens de l’orientation, nous finissons par rattraper les autres groupes et progressons sans trop se perdre. Nous sortons soulagés de revoir le jour, mais aussi très content de cette expérience, qui malgré l’apparence n’a pas été si désastreuse que ça! On se donne rdv à Namur, où ils refont un débriefing et finissent par nous donner les résultats. La grande majorité a réussi, nous avons tous le droit à un petit commentaire, le miens étant « Continue comme ça, on est content de toi mais prend l’habitude de lire une topo! » tout le monde se dit au revoir, je rentre chez moi, très contente du weekend et des rencontres, tout en espérant les recroiser un de ces jours! 😉

Merci à Vinnie, Maud, Gil et tous les autres qui ont équipé la carrière, surtout toi Vinnie, parce que tu as équipé un passage très chiant, qui était très bien adapté à ma petite taille 😉

Solenn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.