Rss

Archives for : janvier2017

Souffleur de Beauregard

CR de nos guides :

Trois équipes dans le Souffleur ce dimanche.

Patrice dirigeait  une équipe du RCAE avec Olivier [Cha, CaroB, Solenn, Sissi, Benja, Kike, Antoine ? Vinnie ?]. Frédéric notre nouveau membre a reçu le baptême du Souffleur et s’en est très bien sorti. Visite dans toute la cavité avec « Djudla » en prime.

L’équipe de Pol composée de 4 jeunes spéléos aguerris du GS Redan a combiné visite d’une partie de la rivière Orange avec désob dans l’As de Pique.

L’équipe de Tony, composée de 4 membres de Speleo Nederland, plus âgés, a visité la rivière Orange dans sa partie classique.

Ont participés : Patrice, Frédéric, Tony, Pol [+ 9 spéléos du RCAE, 4 spéléos du GS Redan, 4 spéléos de Speleo Nederland]

TPST pour les équipes de Tony et de Pol : 8H05 Pour l’équipe de Patrice entre 9h et 9h30.

Fontaine de Rivîre

C’est nos copains du C7 qui mèneront la danse en ce samedi après midi en nous faisant découvrir un p’ti joyau belge, la grotte Fontaine de Rivîre.

Après une grand épuration des troupes (pas moins de 4 annulations dans notre camps !), le rendez vous de 13h rassemble les plus valeureux de notre club, du C7 et de l’ESB.

L’entrée, par sa taille, est impressionnante; on se demande bien comment on va passer ! Sans trop grande difficulté, les 12 compères se faufilent dans le boyau d’entrée pour une fois non envahi d’araignées. La galerie se découvre peu à peu, laissant percevoir au fur et à mesure du balisage quelques petites merveilles, jusqu’à la grande salle. Déjà impressionnés, nous finissons de désescalader les ressauts pour se retrouver nez à nez avec un immense lac souterrain. Le maître des lieux nous explique que l’eau est plus basse d’au moins 2m. On longe l’eau grâce à une vire déjà en place, pour trouver refuge de l’autre coté du lac.DSCF7079

On pourrait rester des heures à admirer cette eau translucide, ces plafonds immenses, ces concrétions. Benja prendra des photos sous la lumière du spot de Didier, tandis que Jacques D. en profitera pour faire un petit plongeon. Robs et Thomas, habitués des lieux, sont venus pour travailler. En effet, un câble menant au réseau supérieur doit être redressé. On quitte peu à peu ce coin de paradis. Sur le retour, Charlotte traversera « le pont de singe » pour couper l’ancienne corde. La remontée est plus facile qu’à la descente à la vue des prises.

On clôturera ce chapitre, au local du C7 jusqu’à 22h, en trinquant à Rivîre, loin d’être fistuleuse !

Charlotte

Participants: Amaury, Gil, Benja, Sylvain, Antoine, Didier et Charlotte (RCAE), Robs et Thomas (C7), Jacques et T8 (ESB)

TPST: 4h

Photos: Didier et Charlotte

Abime de Beaumont

Sortie à Esneux en ce samedi gelé, où une tempête de neige est censée s’abattre sur la région liégeoise. N’ayant aucun petit flocon dans le paysage, Olivier, Solenn et Enrique prennent la route dès le matin pour l’Abîme de Beaumont. Solenn réalise l’équipement de la descente sous la supervision d’Olivier. Ensuite celui-ci équipe le Pas-du-Montagnard et mène le groupe jusqu’à la salle du fond. Là il commence à déballer -et étaler!- le contenu des nombreux kits dont il avait chargé ses condisciples : il s’agit du matériel destiné à réaliser cette escalade qui le nargue depuis tant d’années.  Enrique l’assurera pour une première longueur qui mène via des spits de diverses générations à une cheminée visiblement sans suite. Redescendu (sur la corde spéléo emportée à cet effet) pour récupérer les dégaines déjà placées, il remontera effectuer une traversée -non plus sur spits mais sur goujons- pour récupérer -espérait-il- la bonne voie (mixte de vieille plaquettes 80’s, spits divers -dont les plus récents sortent de 2 bons cm de la calcite explosée- et goujons). Las ! celle-ci se terminera sur un -très- vieux point de rappel largement décalé de son objectif qui -hors de portée- le nargue sous forme d’un vénérable bout de corde et de quelques mousquetons suintants & gluants (Caro aurait appréciés). Le gros de la troupe les ayant rejoint -dans la discrétion qui leur est coutumière- le point de rappel atteint est renforcé et Olivier rejoint en auto-moulinette le plancher de la salle. Ce sera pour encore une autre fois !

P1090045L’après midi, le gros de la troupe débarque à Esneux pour s’engouffrer à leur tour dans la cavité. C’est par binôme que nous progresserons sur l’équipement déjà mis en place. Caro et Antoine ouvriront la marche, suivis de Charlotte et Didier, de CaroTte et Arnaud, enfin de Sylvain et Amaury. Après l’amusement de Sylvain sur les chaussures de Solenn, la Baïonnette infernale, le cris rauque de Caro pour l’araignée du 2e fractio, 2 puits, 3 chauves-souris et le majestueux Pas-du-Montagnard, nous retrouvons nos copains à la fin de leur escalade, une boule de boue sur la tête de Solenn… Après un petit goûter, tout le monde remonte, Amaury et Caro déséquiperont. Sur la route, Arnaud, Sylvain et Charlotte bifurquent au milieu du puits après le Pas-du-Montagnard, à travers une saleté d’étroiture, pour rejoindre la grotte du Four-à-Chaux. DSCF7064Une scène apocalyptique attend les comparses, entre fissure impressionnante et chantier en cours, ils ne mettront pas longtemps à trouver la sortie, en suivant le courant d’air et les excréments d’animaux !

Participants: Olivier, Solenn, Enrique, Caro, Antoine, Charlotte, Didier, Arnaud, CaroTte, Sylvain et Amaury.

TPST: 6h et 3h