Rss

Eprave

Oui oui, nous n’avions jamais fait la grotte d’Eprave! Maurice du Spéléo Club de Rochefort (SCR) avec qui nous avions précédemment appréhendé une licorne, nous a proposé d’y remédier. Un guidage dans Eprave? Et bin pourquoi pas! Le rendez vous est donné à 10h30 sur le parking supérieur de la grotte, où 9 membres du RCAE rejoindront les 6 membres du SCR. Maurice avait peur que l’on s’ennuie, ça reste une petite grotte…il ignorait encore à quel point le RCAE peut en profiter!

Après s’être équipée et que Charlotte s’est rendu compte qu’elle avait perdu son harnais de poitrine, la colonie de vacances arpente les sentiers boueux jusqu’à l’oppidum d’Eprave qui nous offre un beau point de vue sur la Lesse. On descend l’escalier quelque peu gelé jusqu’à l’entrée de la cavité. Là, plusieurs grosses pierres gisent sur le sol. Nos guides surpris, nous expliquent que cet éboulement est très récent et surement dû au gel. Sylvain, gentleman, pousse notre copine Marjo sous le porche…au cas où! C’est cette dernière qui nous promènera dans la première partie de la grotte. Habituée des lieux, elle fait cette même visite 3 fois par semaine à de jeunes enfants. Elle nous explique qu’il va faire tout noir, qu’il y a une chauve-souris à notre droite, et qu’on n’a pas besoin de crier quand ça glisse! On la suivra dans ce dédale de conduit boueux, à monter, à descendre, tous à la file indienne, jusqu’au passage obligé de la rivière…2m…juste pour se mouiller et glisser encore plus, sous le regard désespéré des adultes Jean-Luc et Maurice! Elle nous montre la boîte aux lettres et se met en position sirène pour se préparer à nous faire une blague. C’est sans compter sur Sylvain qui la sabotera! Heureusement, Benja qui pensait échapper à l’étroiture, est arrivé par après pour sauver la blague et nous donner un petit cours de limbo. Marjo nous raconte ses anecdotes enfantines pendant que Maurice part équipé le réseau Hades.

On arrive à un escalier en béton, vestige de l’ère touristique de la grotte, où une corde apparaît au dessus de nos têtes…ça c’est une l’entrée! En attendant que Maurice finisse l’escalade et l’équipement, Colin, traumatisé par la Bosnie, nous prête sa brosse à dents pour laver notre matos déjà sale! On monte la paroi d’environ 6m, on passe une étroiture, une déviation infernale et on redescend de l’autre côté…un tout autre côté, le réseau Hades. Une main courante longe un premier lac puis le passage se rétrécit, il faut se contorsionner et monter pour redescendre! On arrive au dernier lac dont la couleur nous fait rêver. La plupart vont jusqu’au bout à tour de rôle, certains attendent. Sylvain nous explique que son magazine «femme actuelle» lui a dit que les Verseaux rencontreront quelqu’un aujourd’hui…le suspens fut total!

Après cette révélation, on décide de goûter. Saucisson, Babybel, Chocobanane et potins seront de la partie. Presque tous rebroussent chemin alors que Sisi, CaroT, Charlotte et Amaury empruntent cette dernière main courante qui surplombe le lac. Tous vont jusqu’au bout, sauf Amaury…Aaaaah ces nouveaux! On rattrape vite la troupe qui attend au niveau de la corde que chacun passe pour retrouver la boue. Les plus pressés sortent déjà de la grotte, d’autres attendent que Maurice déséquipe et l’admireront descendre en rappel. On découvre par la même occasion, les talents artistiques de Quentin! Une fois dehors, il fait très froid mais nous allons tout de même admirer la résurgence, où l’eau boue!

On retourne aux voitures et après un grand débat où Benja et Charlotte insistent pour laver le matos, on se retrouve à Lessive pour le faire! Marjo nous accueille chez elle pour finir la journée. La rabat-joie Charlotte souhaiterait rentrer mais l’argument pâtes fut plus fort que les siens! Cette région doit bénéficier d’un microclimat car à peine quelques km plus loin, le paysage devient tout blanc et c’est sous la neige que nous ferons notre retour sur Liège.

Nous remercions l’animation de Marjorie et la patience de Maurice et Jean-Luc pour cette jolie découverte. L’erreur a été de nous proposer d’autres grottes en leur compagnie et ça, on va en s’en rappeler!!!

Charlotte

« L’eau va peut-être rentrer dans vos bottes, et l’eau c’est froid. Ce n’est pas grave! »

«C’est écrit dans Femme Actuelle»

TPST: env 5h30

Participants: Benja, CaroT, Narimen, Sylvain, Amaury, Laurent, Quentin, Colin, et Charlotte du RCAE et Jean-Luc, Maurice, Marjo, Marion, Assaf, et Claudine du SCR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.