Rss

Archives for : juin2018

Parcours de Senzeille – 23 & 24 juin 2018

Participants RCAE : Deb’O, Louise, Amaury, Laurent, Quentin, Kike & Olivier

Que de l’eau et de la boue à la Drève !

SMS reçu à 23h53 : « Cette grotte est géniale tu vas vraiment adorer ! Si tu sais, vas avec le guide qui s’appelle Olivier, son canot est super cool. Sinon, nos bateaux ça va, mais pas avec des gros comme Benja et Oli. 😛 »

C’est sur ce tendre message que Charlotte s’est endormie pleine d’incertitudes pour être à 8h30 au local pour retrouver ces fameux Benja et Oli ! Antoine nous attendait déjà et nous avons pu prendre la route pour Belvaux, pour une visite quelque peu insolite. En effet, la Lesse devient souterraine dans le domaine privé des grottes de Han-sur-Lesse et c’est ce que nous allons visiter… et oui, nous allons progresser sous terre en bateau ! C’est une des grottes exceptionnelles de la Belgique et qui n’est ouverte que sur demande, exceptionnelle tant par sa beauté que par son originalité. Le club organisateur (SCUCL) avait assez de demandes pour couvrir tous le week-end, nous serons donc mélangés à d’autres clubs, le nôtre étant séparé en deux groupes : Alex, Sylvain, Nico, Deb’O, CaroT et Amaury pour le samedi, et nous quatre pour le dimanche.

Le rendez-vous est donné à 10h sur un parking où nous rencontrons nos guides Olivier et Geoffroy, ainsi que les autres participants. La dernière voiture arrive et la surprise est totale d’y voir les copains Martin et Géry, la journée promet d’être fameuse !

On remplit nos kits de bateaux et de pagaies, on s’équipe, harnais et longes suffises, tandis qu’Oli bricole un truc avec une de ces chères Dyneema pour remplacer son harnais oublié ! On emprunte le chemin forestier qui mène au parc jusqu’au gouffre de Belvaux. Après avoir admiré son incroyable porche, nous nous engouffrons enfin sous terre et parcourons la Drève des Etançons. Nous franchissons des éboulis, un quatre-pattes où certains sortent plus boueux que d’autres et nous arrivons à la salle du 5 mars. Une main courante surplombe un regard de la Lesse où le courant passe en profondeur. Nous évitons de lâcher les pagaies qui pourraient descendre à -30m ! Une désescalade d’environ 3 mètres dans la salle Gus nous dépose directement sur l’embarcadère où nos bateaux nous attendent déjà gonflés de la veille. Les canots se mettent peu à peu à l’eau et c’est juste TROP TOP ! 800 m sur une zone navigable dans un espace incroyablement grand. Oli et Benja partage le même canot dans un esprit de défi et arborent quelques positions amicales pour étendre leur jambes, tandis qu’Antoine et Charlotte se la pètent sur le bateau jaune ! Après une crampe, Antoine décide de s’asseoir à l’envers, la navigation devient alors plus compliquée ! Arrivé au bout, on débarque sur une petite plage boueuse pour commencer un quatre-pattes et atterrir dans la galerie 23 incroyablement concretionnée. La phrase dite par Alex quelques jours avant « Ne prends pas ton appareil photo Benja, il n’y a que de l’eau et de la boue dans cette grotte » résonne sur chaque draperie ! On admire de loin la suite de la Lesse labyrinthique en faisant demi-tour. On reprend nos bolides et les muscles se font plus ressentir à contre-courant. Après deux tiers du trajet, nous nous arrêtons pour aller admirer la galerie des Bancs. Nous profitons de la dernière partie du trajet dans l’eau et débarquons finalement. On s’amuse à dégonfler tous les bateaux et cette fois-ci chacun de nous repart chargé, car nous en profitons pour ressortir ceux laissés précédemment par Loran Haesen. Et comme on est super sympa, ce sont nos hôtes qui porteront les plus lourds ! Après une entraide dans les éboulis, nous arrivons à l’extérieur, où ce porche perd de sa valeur à nos yeux après ce que nous venons de voir.

Sur le chemin du retour,  Charlotte, dans l’herbe -oui oui, dans l’herbe- se foulera la cheville ! Nous prendrons notre temps pour nettoyer matos et bateau et finissons l’après-midi autour d’une chope et d’une frite dans le centre de Han-sur-Lesse.

Nous remercions Gil pour l’organisation, ainsi que Geoffroy et Olivier pour nous avoir fait découvrir ce lieu magique tant désiré et nous avoir fait retomber en enfance le temps d’une journée.

Et je précise qu’ils sont aussi cool que leur canot !

Charlotte

Participants: Oli, Benja, Antoine et Charlotte (RCAE); Géry et Martin (GSCT); John, Serge et Frédéric (ECB); Geoffroy et Olivier (SCUCL)

TPST: env 3h

Photos: John

Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=uw_gyWT978g

Fontaine de Rivîre, l’improviste.

C’est Béron-ry qui s’impose pour cette sortie, mais avec cette semaine de pluie à en transformer la place St Lambert en piscine olympique, nous estimons que l’entrée de cette cavité doit être noyée et nous nous rabattons sur le Wuinant. C’est sans compter sur le passage à la permanence du club C7 à Aywaille la veille, où Jack London nous propose de s’incruster lors de son guidage à Fontaine de Rivîre ! Bon…d’accord ! Gil insiste pour garder la grotte en surprise pour Benja, qui ne veut pas un truc trop étroit, Laurent et Enrique qui s’attend à une grotte-galère ! On se retrouvent ce dimanche vers 10h30 au local. Benja est ravi d’avoir pris son appareil photo et Enrique nous explique qu’il s’est toujours promis que le jour où il descendrait dans cette grotte, il plongerait tout nu dans l’eau ! Gil et Charlotte quant à eux, ont pris leurs néoprènes avec la ferme intention de ne pas les utiliser. Sylvain nous rejoint à Sy sur le parking déjà bondé. On s’équipe tranquillement car les 2 autres clubs sont déjà sous terre. Sylvain met sa néoprène sous sa combi et dit à Charlotte de faire pareil. Pas du tout influençable, elle mettra sa néoprène sous sa combi ! (oui… mais bon…il avait apporté la bouée Donuts…) Après la marche d’approche d’environ 10 min, on retrouve facilement l’impressionnante entrée et on s’y engouffre. On franchit quelques salles magnifiques, des quatre-pattes et des désescalades. Sylvain et Charlotte n’en peuvent plus et se jette dans la seule flaque d’eau présente dans la galerie ! A l’avant-dernière désescalade, nous entendons du bruit. Sans doute les autres qui font demi-tour. Nous attendons dans un endroit plus ou moins large pour se croiser et…tient…Marjo…le club de Rochefort…décidément, on ne se lâche plus ! Après une rapide conversation, nous passons à notre tour et arrivons enfin à notre récompense, le plus grand lac souterrain de Belgique. Sans attendre, Sylvain et Charlotte se jettent à l’eau ! Les autres utiliseront la main courante pour aller de l’autre coté. Pendant que Benja tente quelques clichés, Enrique tient sa promesse ! Laurent tombe à court de lumière en ayant oublié de recharger ses 2 lampes, mais comme Charlotte lui avait dit qu’on resterait qu’une heure, il ne s’était pas trop inquiété ! Lors de la remontée, on retrouve Jack qui a laissé partir les 2 autres clubs pour nous rejoindre. On ressort le sourire aux lèvres et nous finissons cette belle journée autour d’un barbeuc chez l’Espagnol ! Encore merci Jack !

Charlotte

« -Qu’est ce que tu regardes? -Je vérifie qu’il soit bien tout nu ! »

Participants: Benja, Enrique, Laurent, Sylvain, Gil et Charlotte

TPST: environ 4h

Photos: Benja https://bengiscan.pixieset.com/