Rss

Archives for : mai2019

Un furet au lieu d’une source !

C’est la Galerie des Sources que nous décidons d’explorer aujourd’hui car certains d’entre nous ne l’ont jamais faite. Nous nous retrouvons donc à 10h au local et préparons le matériel grâce aux souvenirs de Sylvain. Après avoir tout préparé, nous manquons d’oublier la clé UBS et c’est en allant la chercher que nous nous rendons compte qu’elle n’est pas à sa place ! Commence alors une série d’appel téléphonique pour essayer de joindre les personnes susceptible d’en avoir une. Nous changeons donc de plan et dressons la liste des cavités sans porte !

Pour éviter de refaire encore une énième fois Wuinant ou Chawresse, Charlotte pense au Trou des Furets, ce qui ravi Antoine qui voulait la faire depuis longtemps. Nous prévenons Sylvain qui a du coup un peu plus de route à faire et nous l’attendons chez Charlotte. Entre-temps, nous allons repérer les lieux pour être sûrs qu’il n’y a vraiment pas de porte ! Grâce aux souvenirs d’Antoine, nous la trouvons facilement. Il est 12h30 quand Sissy arrive et nous improvisons un pique-nique sur la table du salon. Charlotte en profite pour chercher la topo, l’imprimer et la plastifier. Nous prenons enfin la route pour Dolembreux et après un énième selfie de Sylvain (nous avons créé un monstre !), nous rentrons enfin dans la grotte à 14h, où Laurent se rend compte que Charlotte a oublié la topo !

Après avoir désescaladé facilement les ressauts sous une pluie de feuilles et de cailloux, nous arrivons au-dessus du puits de la Hache, d’environ 10 mètres. Charlotte équipe en oubliant de placer la déviation et doit remonter ! Arrivés en bas, nous nous apprêtons à franchir le tant redoutable passage avec la chaîne. La seule fois où Charlotte était venue 4 ans auparavant, elle avait glissé dans le fond et était restée coincée comme une fourmi dans un verre ! Expérience faisant, elle passe sans aucun problème et attends Antoine qui se bloque avec son croll ! Toute la troupe passe chacun à sa manière sans grande difficulté et nous montons une petite escalade de 5 à 10 m, puis passons le Cloaque, une étroiture plus sévère. Nous arrivons dans une petite salle où se trouve un ressaut descendant, celui-là même qui nous avait fait demi-tour à notre dernière venue. En ayant retenue la leçon, nous avions apporter une corde que Charlotte installe comme elle peut pour descendre les 3m en se rendant compte que vue du bas, il y a plein de prises et donc la possibilité de passer en escalade. On arrive dans une salle où les traces de passage sont abondantes et la glaise se fait collante. En cherchant la suite, Charlotte et Antoine se retrouvent dans un petit boyau, pendant que les autres trouvent le passage. Ils s’en sortent tant bien que mal et rejoignent les autres dans une suite descendante pour arriver à un ressaut comme Charlotte les déteste. Plus impressionnant que prévu et à l’aide des copains, elle rejoint les autres pour continuer la recherche de la rivière que nous trouvons très rapidement. Nous arrivons au bout dans la salle, dite cheminée Bocal, faisons quelques photos de groupe et décidons de faire demi-tour. La remontée se passe assez rapidement et la corde est en fin de compte bien utile pour l’escalade du ressaut où Amaury, qui a décidé de ne pas l’utiliser, éprouve quelques difficultés ! Retour à la chaîne beaucoup plus facile à passer en descendant, nous arrivons en bas du puits dans lequel Sylvain a peur de la « lame castratrice » qu’il a ainsi gentiment nommé ! Laurent et Amaury déséquipent et nous ressortons vers 17h15. Nous retrouvons la topo sur le siège arrière de la voiture et constatons qu’il y avait la galerie des fistuleuses un peu après la salle où nous nous sommes arrêtés. Nous sommes un peu surpris car nous n’avions pas trouvé réellement de suite, il faudra donc bien y retourner!

Après quelques petites péripéties, nous nous retrouvons au local où Sylvain met tout son coeur à nettoyer le matériel !

Charlotte

Participants: Sylvain, Amaury, Laurent, Antoine, Charlotte

TPST: env 3h

Photos: Sylvain