Au Nou et au Maulin

C’est par cette très belle journée du dimanche 14 avril 2013 que certains membres du RCAE se sont donné rendez vous à Rochefort pour entretenir leur forme après ce voyage en Angleterre.

Suite aux changements d’habits d’usage, c’est léger que le groupe s’est engouffré dans le grand porche d’entrée le long de la Lomme (qui prend la mer). En effet le Nou Maulin ne devait pas nécessiter de corde. Après être passé par une galerie assez polluée par des déchets amenés par les crues occasionnelles, nous nous sommes retrouvé devant un premier obstacle: une galerie en pente de quelque mètre qu’Olivier a équipé d’une petite corde qu’il avait heureusement prise pour s’empêcher de glisser sur la roche. Peu après nous sommes passés par l’étroiture dite “du roulement à bille” assez amusante avec ses galets qu’on doit après chaque passage repousser pour espérer passer.

La suite était constituée d’une série de salles et galeries avant d’arriver dans une partie labyrinthique. C’est là que nous avons passé pas mal de temps à chercher notre chemin parmi cet enchevêtrement d’étroitures et d’éboulis divers. C’est finalement après une demi heure de prospection qu’Olivier a enfin trouvé une suite du réseau avec des galeries basses.

Nous sommes remontés à la surface par un passage un peu étroit de réchappe creusé par l’homme ( et non pas la Lomme) qui finit par une plaque de métal. Le soleil nous a bien réchauffé, aussi certains ont hésité avant de redescendre sous terre un peu plus bas par l’entrée supérieure avec une belle étroiture de bienvenue. Après une galerie en ramping les pieds en avant, nous nous sommes longés sur un câble fixe pour entamer la descente d’un passage pentu ultra lisse. Un des amarrage fixe étant à la limite de l’acceptable, Olivier a installé une corde pour nous faire descendre une sorte de puits de 6 mètres au dessus du bénitier. Nous ne nous sommes pas aventurés par ce dernier car nous ne voulions pas nous mouiller inutilement. Peu après nous avons fini par rejoindre à nouveau l’étroiture du roulement à bille et redescendre par où nous étions entrés d’abord.

Le nettoyage du matériel fut un réel plaisir dans la rivière attenante, réchauffés par ce doux soleil de printemps. Nous avons tenté sans succès d’aller saluer Loran Haesen non loin de là, puis nous sommes allés acheter quelques victuailles pour bien finir la journée.
Après avoir longuement cherché un endroit propice, c’est finalement chez François ² que nous avons terminé cette très bonne journée autour d’un barbecue.

Participants: Olivier, Jérôme, Cécile, Benja, François ², Eva, Vinnie

Temps passé sous terre : 4h

Vinnie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.