Rss

Hoyère et Riga

Encore un interclub avec le C7 mais cette fois-ci, bonheur, pas au four à chaux! Sylvain, Antoine, Solenn, Olivier et ses 2 enfants, retrouvent les habitués du C7, Robert et Thomas au carrefour de Bomal… carrefour routier et non supermarché! Un peu plus loin, sur la route de Villers-Sainte-Gertrude, nous attend Stéphane devant le pré où se trouve la grotte des Hoyères. Nous y allons en repérage pour un futur projet… surprise! Tous réunis dans l’aven d’entrée, nous abordons les différentes questions techniques. Olivier prend de l’avance avec sa progéniture et s’engouffre dans la grotte. Nous le suivons plusieurs minutes après et découvrons une salle magnifique ressemblant quelque peu à un décor de papier maché. Nous empruntons le même chemin pour le retour, excepté Olivier qui passe par le dromadaire. Des idées plein la tête, nous abandonnons Stéphane, Olivier & Co et Thomas pour prendre la route pour un petit kilomètre et découvrir la grotte de Riga. Nous comprendrons plus tard pourquoi Thomas m’a pas vraiment insisté pour y aller! L’entrée assez pittoresque rappelle celle de Fontaine de Rivière, rien d’étonnant comme ce sont les mêmes gardiens. Après un petit conduit, nous regrettons dès cette première salle l’absence d’appareils photo. Nous descendons un petit passage étroit d’environ 3m pour arriver dans une salle très bien concrétionnée. Nous passons au milieu des draperies pour effectuer une escalade pour admirer pour aller voir le chantier que le C7 avait commencé. Nous faisons demi-tour pour revenir à la salle, et empruntons un petit passage étroit qui descend. Nous allons jusqu’au fond de la grotte grâce à une corde pour finir dans des petits réseaux où il faut ramper là nous faisons demi-tour et nous nous rappellerons longtemps de la détresse de Sisi dans la première étroiture  au point que Charlotte et Solenn se mettent à deux  pour le pousser! On se moquera donc de lui jusqu’à la prochaine étroiture montante qu’il n’arrivera encore pas  à passer ! Cette fois-ci , Solenn suffira comme marche-pied. Charlotte étant la dernière, galère à son tour pour sortir de là, heureusement, Robert arrive à sa rescousse. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas fait une grotte entre copains, quel bonheur et quelle débâcle! Nous ressortons contents et agréablement surpris de la beauté de cette cavité. Gil nous retrouve sur le bord de la route tandis que Robert et Antoine nous abandonnent à notre triste sort et nous finissons la journée autour d’un repas très sain, pizza tartiflette-kebab.

Charlotte

TPST:-Hoyères: 1/2h

-Riga 2h30

«Je suis un rocher!»

«-Je suis coincé du chroll…-attend, je vais te déclipser!»

Laisser un commentaire