Archives de catégorie : Spéléo

Wéron en inter-clubs

Samedi 18 septembre 2021, le plan était de faire le Wéron et pourquoi pas proposer à d’autres de se joindre à nous?
C’est comme ça que Lionel de Les Sans Ciel nous rejoint sur le parking du Bernard à Maillen pour une séance d’habillage au soleil. Grande première pour Olivier : il a oublié son harnais ! Heureusement Kike lui en passe un issu de sa botte secrète.

Il est 11h30 quand les 2 équipes s’engouffrent dans la grotte. La première composée de Kike, Vinnie et Lionel passe devant et après la descente du Puits de la Chauve-Souris va par la voie Classique. L’équipement à l’ancienne avec 2 huits successifs lui permet d’accéder au Puits aux Étincelles, d’atteindre la Salle de la Semelle puis avec une autre corde le Puits de la Bouteille avec un beau tricotage de dyneemas. Le passage du Coude Clément s’effectue sans soucis pour tout le monde et après un transit étroit (!) par les Chicanes elle se retrouve aux Banquettes horizontales.

Lire la suite …

La topo n’a pas Fresne Faustine!

Réveil aux aurores suite à une erreur logistique de Charlotte, 9h sur place…d’habitude c’est pas 9h au local ?… oups ! On se retrouve sur le parking de Vivaqua à Lustin pour faire le réseau de Fresnes. Et cette fois-ci, c’est Faustine qui guide ! Soutenue par Naïma, topo en main et non plastifiée, elle pénètre dans la cavité à 10h par l’entrée 2 dite de la Belle Casquette, avec un petit challenge donné par Solenn… un impératif horaire. On commence par la mini Via Ferrata souterraine pour le plus grand plaisir de Naïma, on suit la corde déjà mise en place et passons un petit boyau descendant à l’aide d’une échelle légèrement casse-gueule. Après quelques 4-pattes dans la Galerie Noire nous arrivons directement dans la Salle « du goéland ». On admire la concrétion qui rappelle un oiseau (sérieusement ? une cigogne ?!). Au fur et à mesure de la progression, Charlotte lit la description du parcours donnée par Vincent D et Faustine doit nous y emmener. Grâce à la topo extrêmement détaillée, Faustine fait un sans-faute et nous fait découvrir les passages connus de cette belle grotte à grands volumes. On parcours la rivière et adorons escalader la petite cascade. Toutes les mains-courantes sont en fixe, cette grotte est un bonheur de facilité, les nombreuses traces de passage nous le confirment. Sylvain pousse la chansonnette et nous invente des paroles à rimes…. « A Paris, on mange du risotto »… bref, les filles nous emmèneront jusqu’à la Salle Sableuse où nous mangerons. Demi-tour, cette fois-ci nous passerons par la Salle des Cheminée, la Galerie des Macaronis pour rejoindre la Galerie SSN et enfin découvrir cette magnifique Salle des Français, remplie de très belles concrétions. Ici, on fait un peu de biodiversité : « C’est quoi comme bestiole ? Je dirais du chocolat ! » Moisis avec des poils… Quelques vols-au-vent plus tard, on traverse les concrétions délicatement pour utiliser le raccourci étroit et revenir à la Salle « du goéland ». Nous filons à la sortie par le même passage qu’à l’aller et retrouvons l’air chaud à 13h30. Paris réussi. Par la suite, Rémi nous feras découvrir sa région, ses falaises, sa Meuse, Wépion et ses mojito-fraise…

Charlotte

TPST : 3h30

Participants : Faustine, Naima, Sylvain, Solenn l’allumeuse, Rémi et Charlotte

Photos: Charlotte

 

Salon des Sports 2.1

Séance d’information/démonstration le dimanche 3 octobre entre 13 & 19h au mur d’escalade extérieur du Blanc Gravier (B46a, Centres Sportifs du Sart Tilman / Parking P63)

Venez en apprendre plus sur la spéléo & nos activités, découvrir les techniques de progression sur corde voire vous inscrire à notre Stage de Découverte du Milieu Souterrain & d’Initiation aux Techniques Spéléos (16-17 octobre)

Formation fédérale à l’equipement (J1 – RAC)

1ère journée de cette formation fédérale ; on a « posé les bases » sur le parking (le « minimum de blaba » annoncé : Temps Passé Sous Théorie …4h ? 4h30 ? + ??) et sur la Roche-aux-Corneilles elle-même (le « maximun de pratique » : Temps Passé Sur Cordes 2-3h ..promis, on inversera la proportion pour le J2 !!)

Participants RCAE : Sissi & Amaury (les stagiaires attentifs), Gil & Oli (les cadres)

Beaumont pas abîmé

Initialement dimanche 25 juillet 2021 une visite de St Anne était prévue pour aller se faire une idée des dégâts occasionnés par les crues « historiques » survenues une dizaine de jours plus tôt. Mais la menace d’orages violents planait et on a estimé plus prudent de se rabattre sur une cavité bien loin de ce potentiel tumulte aquatique.
Le choix fut porté sur l’Abîme de Beaumont sur les hauteurs d’Esneux.

Après un passage au local à 9h30 pour emporter le matos de rigueur, Olivier, Vinnie et Simon se changent non loin du village de Ham. L’accès à l’entrée est bien embroussaillé, une machette aurait été bien utile!
Olivier passer devant pour équiper. La redoutable étroiture de la baïonnette est franchie sans trop de soucis (la gravité étant notre alliée). 2 puits plus tard, on atteint la jonction avec la grotte du Four à Chaux. A l’aide d’une main courante aérienne placée judicieusement et un passage étroit on atteint un passage non stabilisé mais désormais bétonné. Malgré tout cet endroit n’a rien de rassurant avec ce drôle d’agglomérat de roche et de boue.
Un long crapahut nous fais visiter la Grotte du Four a Chaux. Une fois à la grille, il faut déblayer des cailloux qui empêchent de sortir. Après ce travail de forçat, bonne nouvelle notre clé fonctionne! Nous sortons à l’air libre respirer le ciel estival.
De retour à la jonction avec Beaumont, Olivier continue l’équipement jusqu’en bas tandis que Vinnie reprend les cordes de la vire.
Pendant qu’Oli équipe le Pas du Montagnard équipé partiellement en fixe un éboulement vient résonner sur les parois. On se saura jamais d’où ça provient… Nous atteignons une suite de 3 salles. toutes en hauteur.
Demi tour, Vinnie déséquipe et tout le monde remonte. Olivier a un peu de mal à passer la baïonnette, Simon y passe sans la moindre difficulté. Ce n’est pas le cas pour Vinnie qui s’épuise pendant de longues minutes.
Finalement Olivier vient lui prêter main forte. D’abord en rééquipant un peu plus haut, puis en passant derrière lui et en lui faisant des prises de pied. Grande première: Vinnie tente de passer sur le flanc droit car cela lui semble plus confortable. Au final ce n’est peut être pas la meilleure position mais après avoir eu l’impression de se briser le cou et la colonne vertébrale, centimètre par centimètre ça avance et puis finit par passer complétement. La main salvatrice de Simon ayant pu détacher la petite longe qui n’aidait en rien. Olivier repasse pour la 4eme fois l’étroiture et nous sortons après quelques derniers efforts.
Au retour nous passons jeter un œil à St Anne où règne la désolation puis allons nettoyer le matos au local.

TPST: 6h15

Participants: Olivier, Vinnie et Simon

Objectif Berger

Cette année, nous allons visiter le gouffre mythique du Berger. Nous profitons de la campagne de dépollution annuelle organisée par Rémy Limagne pour réaliser cette cavité historique. La descente est prévue initialement pour le jeudi 22 juillet, mais les conditions météorologiques ont compliqué l’équipement jusqu’au fond; il est fait mais il y a beaucoup d’eau. Seules les deux équipes de – 600 feront le Berger ce jour-là, les autres prennent la décision d’attendre une journée en plus pour espérer une diminution de l’eau.

Lire la suite …