Archives par mot-clé : Spéléo

Les manants – 2ème partie

Il est 9h45 quand Amaury, Vinnie, Frédérique, Benjamin et Gaëlle se retrouvent garé à la queue leu-leu derrière l’arbre qui obstrue le passage vers le parking habituel de la Chawresse. En effet les récentes chutes de neige ont provoqué quelques embarras, aussi, vu la température hivernale, nous ne trainons pas pour nous équiper et nous diriger d’un pas décidé (et enneigé) vers l’entrée du Trou des Manants.


La descente de l’échelle et quelques rampings nous mènent à la première salle où il fait aussi bon qu’au coin du feu. Vinnie se rappelle assez bien du chemin parmi les éboulis qui serpente en suivant le flot de l’eau; faut dire que le parcours est assez bien fléché ! La Salle du 25ème et atteinte et nous montons la corde en fixe pour atteindre la Salle de Pluie.
Vu que le groupe d’hier a laissé l’équipement en place, ce parcours nous est servi sur un plateau d’argent!
Après avoir rampé dans la glaise, nous ne tardons à surplomber la salle du Smog que nous rejoignons en rappel. Le passage de l’étroiture dans le sens de la descente se passera bien pour toute l’équipe et aidés des cordes à nœuds en place nous atterrissons dans la Chawresse souterraine. Les diverses tentatives pour ne pas être mouillé se solderont quand même finalement par un trempage jusqu’à mi-cuisse pour les plus dégourdis.
Le siphon est atteint à -68mètres après un coup d’œil à quelques niphargus dans une vasque.

Demi-tour à contre courant pour revenir en bas du Puits de la Rivière équipé la veille et grimper admirer la belle Salle Blanche. Une autre corde nous conduit vers les parties supérieures et plus sèches. Frédérique déséquipe les 2 cordes supervisé par Amaury. Une fois de retour dans la Salle Sèche, Frédérique et Amaury repartent récupérer la corde en haut de la salle du Smog. Dès que le groupe est de nouveau au complet, la remontée alourdie de kits peut s’opérer par les éboulis étroits et chaotiques. Arrivés à la petite salle, il nous reste encore un dernier effort pour ressortir du ventre de la terre. Amaury éprouve quelques difficultés à refermer le cadenas puis nous nous hâtons vers les véhicules pour remettre des vêtements secs.
Cela patine un peu pour retourner au local et laver le matos. L’après midi se termine autour d’une bière tiède.

Participants: Amaury, Vinnie, Frédérique, Benjamin et Gaëlle.

TPST: 4h

Manants des sources

Ce dimanche 23 janvier 2022 le rendez vous est donné à 9h00 sur le parking du Bois éponyme du Trou des Manants.
Charlotte et Gil ont déjà le matos collectif dans leur camionnette c’est pourquoi un rassemblement au local n’était pas nécessaire. Durant la nuit Antoine, Naïma et Faustine ayant déclaré forfait, ils sont donc 6 à s’équiper : Charlotte, Gil, Vinnie, Remy, Fred et notre Tautaupe préféré Arnaud D dans le rôle du maître des clés !

Il est aux alentours de 10h quand nous descendons retrouver la chaleur (relative) réconfortante de la grotte. Après la descente de l’échelle, quelques crapahuts, nous nous retrouvons dans une petite salle avant d’entamer une descente parmi les éboulis chaotiques vers la Salle Sèche. Cela coince pour Gil dans un passage étroit malgré sa bonne volonté, il fait donc demi tour réduisant les effectifs à 5. Peu après, une fois la salle 25ème atteinte, Arnaud va équiper la haut de la Salle blanche, ce qui nous permettra de faire le bouclage avec une seule équipe. 

Pendant ce temps, Vinnie remplace une vieille corde en fixe qui permet de monter vers la salle de la Pluie. Arnaud D repasse devant pour aller équiper la salle du Smog pendant que nous empruntons le réseau supérieur un peu glaiseux. Une fois cette salle de belle dimension atteinte par tout le monde, et assuré que Vinnie passait bien l’étroiture pour rejoindre la Chawresse souterraine, Arnaud D reprend la corde avec lui. Dans le sens de la descente, le passage est plutôt aisé !
Nous nous dirigeons via la rivière vers le siphon aval. On aura beau essayer de ne pas trop se mouiller les pieds au début, il faudra bien tâter la fraicheur de l’eau en évoluant à quatre pattes pour accéder au fond.
Demi-tour et petite collation avant de remonter par la magnifique Salle Blanche et de continuer de manière presque instinctive retrouver le début de la boucle. Comme nous nous en doutions, la remontée par les éboulis est un peu plus sportive qu’à la descente, mais ça passe pour tout le monde.
Il est près de 13h30 quand nous sortons de terre. Nous nettoyons le matos en équipe ainsi que le matos de la semaine précédente. L’activité se termine autour d’un verre sur le parking fort fréquenté par les promeneurs.
Arnaud D jouit même du luxe de boire un Orval dans un verre !

TPST : +/- 3h30
Participants : Charlotte, Gil, Vinnie, Rémy, Fred et Arnaud D le maître des clés.