Le Réso-B, enfin !

Avant de ré-attaquer l’année avec des sorties bien encadrées, nous voulons affronter le Réso B de la Chawresse. A chaque fois que je parlais de cette sortie, les spéléos expérimentés acquiesçaient d’un sourire espiègle…. tu m’étonnes ! Grâce au dernier résumé, vous comprendrez pourquoi Olivier a insisté pour que Solenn prenne la topo et mène la danse ! Vinnie équipe le puits Dany, suivi de Nico, Sylvain et Charlotte. On emprunte le soi-disant Collecteur pour ensuite parcourir une partie labyrinthique et terminer par une désescalade qui mène à la salle du Gnome. A sa base, nous snobons le puits Boubou pour grimper une pente glissante d’une petite dizaine de mètres et attaquer le début de la partie étroite. Seule Solenn passe une étroiture sélective tandis que le reste du groupe shunte par en-dessous. Plus loin la cheminée SCS équipée d’une vieille corde tonchée nous amène finalement en haut du puits de l’Espoir que Vinnie équipe.  Là débute véritablement la boucle du Réso-B puisque si nous passons au-dessus nous reviendront par ce puits. Le départ : une pente à 45° assez belle et agréable à descendre en inter-strate qui conduit à l’obstacle tant redouté de l’Etroiture du Suppositoire.  Tout le monde arrive a se faufiler avec plus ou moins de difficultés sauf Vinnie qui ne peut s’y résoudre. Pendant que le groupe continue la boucle, il remonte les Chicanes et passera 2h30 seul en haut du Puits de l’Espoir -ou dedans- à attendre… Pendant ce temps, la joyeuse troupe découvrit ce magnifique réseau caché qui vaut bien une ou deux côtes cassées ! Dans un des tunnels que nous parcourons au mieux à 4 pattes, le Passage-en-V est particulièrement noyé ; Oli en Mac Gyver créa, à l’aide de toutes les pédales de la troupe et un kit, un système pour enlever le maximum d’eau. Pendant qu’il remplissait le kit, Solenn donnait le signal aux autres de tirer et Nico le vidait derrière nous. L’opération fut répétée une douzaine de fois !!! On rejoint Vinnie au puits de l’Espoir pas tout à fait congelé et on reprend la route du retour. Non sans changer au passage la corde tonchée (déséquipement par torsion voire simple traction des maillons rapides oxydés ! notre corde désormais en place sera donc nouée directement dans les plaquettes ou broches).

Participants : Olivier, Charlotte, Solenn, Vinnie, Sylvain et Nico
TPST : 8-9h

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.