Trou Ernest ou Abîme de Nettinne

‘’Le petit bonhomme en glaise…’’

Ce 30 août 2020 nous nous rendons à l’abîme de Nettinne.  Après être passés au local, nous nous retrouvons sur le parking vers midi, on s’équipe, puis on se met en route.

On commence par chercher l’entrée et c’est Vinnie qui trouve l’étroiture qui nous permet d’entrer. Amaury et Vinnie passent devant pour équiper, et grâce à un équipement principalement en amarrages naturels nous nous rendons jusqu’au puits. A partir du puits, nous décidons d’équiper la vire en premier lieu dans le but de trouver ‘’la grande salle’’, nous comprendrons rapidement la blague derrière ce nom après avoir rampé jusqu’à la voûte surbaissée. Après avoir cherché l’eau en vain, Yu insiste pour voir la marmite finale et c’est là que nous faisons la connaissance d’un petit guitariste de glaise ! Après avoir salué notre petit pote nous revenons jusqu’à la vire.

Etant donné que nous arrivons à la fin de notre corde, les discussions vont bon train sur la manière d’équiper la fin du puits de manière efficace et sécure, avec notre deuxième corde prise ‘’au cas où’’ qu’on ne regrettera pas d’avoir (em)portée pour une fois. Nous finissons par opter pour un passage de nœud en milieu de puits et un fractio sur amarrage naturel évident. Yu bravera le froid pour voir au fond le lac à l’eau cristalline, où l’on peut observer un fil d’Ariane d’une ancienne plongée. Enfin de l’eau !

Nous commençons doucement la remontée, Déborah déséquipe entendant au loin Amaury se plaindre de l’étroiture d’entrée. Une fois tous sortis, nous reprendrons la route du local pour laver le matos, avant de se dire au revoir.

Déborah

TPST : environ 5h

Participants : Amaury, Vinnie, Yu, Francois-François et Déborah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.