Grotte-Mine, la sous-estimée

Pour la reprise en force, je continue dans mon envie de rendre populaires les grottes non-connues. Mon dernier coup de cœur se trouve à Olne, la Grotte-Mine. Avant 1900, celle-ci servait pour l’extraction de minerai de fer, comme en témoignent les murs artificiels et les inscriptions sur les parois. Cachée au milieu des bois, je l’ais fait découvrir à Francois2 et Yu à l’aide de Déb’O (c’est sa grotte préférée!). La grande faille d’entrée fracturant le sol impressionne déjà. Nous descendons les 4m qui nous séparent de l’entrée en désescaladant de grande plaque de tôles qui ne rassurent absolument pas Yu! “Boah, ca tient depuis tout ce temps…” Après la porte, nous atteignons la tête d’un puits incliné dans une diaclase d’environ 15m, nous arrivons dans un couloir pentu et glissant. 2 chemins s’offrent à nous: le réseau de la rivière ou le réseau principal. Nous commençons par celui-ci et admirons la morphologie de la cavité. “C’est ma grotte préférée” s’écrit Déb’O, en traversant ses galeries concrétionnées coupées à chaque fois par des passages bas. Et à chaque fois qu’on se relève, c’est toujours la même surprise. Nous continuons jusqu’au bout, certaines parois sont noires et franchement  sculptées. Nous faisons demi tour au panneau “travaux”, comment l’ont ils apporté jusqu’ici! On hésite de prendre un embranchement compliqué et boueux pour voir une autre partie mais vue le pourcentage restant de Yu, nous préférons retourner à la première galerie. Sur les souvenirs de Charlotte et parce que c’est la grotte préférée de Déb’O, nous décidons de descendre dans le petit boyau qu’un grand comme François risque de ne pas aimer! On côtoie un grand tuyau “mais comment il est arrivé là celui-là!” Après l’arrivée dans une petite salle, la suite un peu cachée se situe au plafond pour retombée dans une galerie similaire à l’autre partie. “C’est plus long que dans mes souvenirs…” Nous arrivons dans une grande faille d’une incroyable hauteur que l’on soupçonne être l’ancienne entrée, aujourd’hui complètement éboulée. On tourne à droite et on arrive dans LA partie boueuse, et étroite…”ça, je ne m’en rappelais pas…!” Désescalade de 2m pour arrivée enfin dans l’eau! La rivière ne paye pas de mine mais est magnifique. Elle s’agrandit au fur et à mesure de la progression, les formes des parois lui donnant un cachet particulier. Yu et Charlotte préfèrent s’arrêter là tandis que Francois2 et Déb’O continueront…mais pas longtemps, la froideur de l’eau ayant raison d’eux. On fait demi-tour, les passages pénibles restent pénibles et nous retrouvons la corde. Yu doit se reposer mais appréhende surtout la remontée extérieur, qui se passera sans problème. Nous sortons sous la pluie et Déb’O conclue la sortie: “c’est vraiment ma grotte préférée”!

Charlotte

TPST: 4h

Participants: Charlotte, Déb’O, Yu et Francois2

Clef: GRSC

Equipement: Equipé en fixe (C30, 4 Moustifs)