Abîme de Beaumont

C’est sous l’excellente initiative d’un certain Arnaud C. que la sortie décrassage post-fête de Noël a été organisée, l’objectif : l’Abîme de Beaumont. Nous étions cinq à nous présenter au rendez-vous fixé vers 10h au local spéléo du RCAE : Olivier, Vinnie, Arnaud S. (oui S. et non C.), Alex (qui lui avait planifié un décrassage beaucoup plus humide dans des rivières en crue) et Martin. Après un petit trajet en voiture et quelques épingles à cheveux, nous nous sommes équipés sur le parking situé au-dessus de l’entrée de la grotte sous la bienveillance de deux chasseurs nous ayant promis de ne pas nous confondre avec une horde de sangliers bipèdes. Et finalement, courageusement, se refusant à l’appel d’une mirifique raclette (il était 11h passé) nous avons commencé notre descente. Arnaud en tête pour la première partie de la grotte et le fameux passage de la Baïonnette (définitivement plus facile à descendre que à remonter). Arrivé dans le fond, Olivier s’est lancé dans une escalade artificielle dans la dernière salle de l’abîme (la deuxième après le Pas du Montagnard) qui en suivant les spits semblait ne pas converger vers l’objectif : rejoindre par les hauteurs l’avant-dernière salle. C’est un peu frustrés (mais toujours enthousiastes) que nous avons entamé la remontée. Une fois sorti nous nous sommes dirigés vers la Grotte du Four à Chaux située dans une ancienne carrière en contrebas de l’entrée de l’Abîme de Beaumont. Cette cavité jonctionne avec cette dernière grâce à une galerie qui a dû être étayée, la grotte étant formée en partie dans une roche instable de calschiste.  Après quelques mètres de progression nous sommes entrés en communication avec un groupe d’Ostendais, qui selon leurs dire étaient “plus ou mois sept”. Nous avons décidé de ne pas les presser et de rebrousser chemin pour les laisser progresser à leurs aises.
Martin
TPST : +/- 5h
Participants : Olivier, Arnaud S., Vinnie et Martin

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.