La reprise, enfin!

Le 9 juin sonnait la reprise des activités sportives organisées en espaces fermés, le RCAE-Service de Sports de l’ULiège nous libère ENFIN pour le weekend du 12-13 juin. Après ces derniers mois d’interdictions, pas besoin de vous dire que ces 2 jours furent chargés : 3 groupes, 5 cavités, 2 chantiers !
L’objectif de cette année est de faire le Berger cet été, mais notre entrainement spéléologique a été quelque peu effacé. Heureusement, nous avons gardé contact pour instaurer un entrainement personnel comme la randonnée, le running… afin de limiter les dégâts. Maintenant, il va falloir mettre les bouchées doubles concernant la spéléo. Le programme est simple : sorties toutes les semaines, le samedi dans une cavité “simple” pour rappeler les bases aux nouveaux de cette année qu’on n’oublie pas ! le dimanche sera, lui, consacré pour une grotte dite plus sportive ou bien deux “simples” pour stimuler l’endurance.

Chawresse est évidement LA grotte de la reprise ! Notre chouchoute du club verra passer Olivier et Dominique le samedi après-midi, mais ce sont Yu et Francois² qui ouvrent le bal dès le matin en accompagnant le SpéléoLux au Trou de la Louve et au Nou Maulin ; photos et CR de ces trois sorties ci-dessous.

A force de fréquenter le sous-sol de notre beau pays, je me suis rendu compte que certaines grottes magnifiques n’étaient cependant pas très connues, encore moins pour notre nouvelle génération. Ma résolution de cette année bizarre est de révéler/rappeler certaines pépites et pourquoi pas, d’en faire des classiques. Et c’est avec le Faweu Mika qu’on ouvrira la danse dimanche PM. Mais avant, en ce beau dimanche matin, c’est le Winant-classique que nous irons visiter. 

Cha

Grotte de la Louve – 12.06.21 AM

François, Maël et moi-même, Yulrike, nous nous sommes donné rendez-vous sur le parking de Nettine pour aller explorer la grotte de la Louve.

Maël l’ayant déjà faite, il nous sert de guide. Je me souviens de ce que je n’aimais pas en Spéléo… Les marches d’approche… *¨%/¨* ça monte ^^’’

Ouf, enfin la grotte. On aurait pu avoir les coordonnées directes si on avait cherché la géocache… Enfin, on rentre et l’appréhension d’une grotte comme le Pré-au-Tonneau s’estompe.

Cette grotte n’est pas boueuse, il y fait bon, voire chaud selon François. Une petite cavité facile, sans équipement. Le seul endroit où j’ai un peu hésité fut une désescalade mais la remonté fut facile. On en explore tous les recoins, faut dire qu’elle n’est pas bien grande. Maël nous mène à une dernière salle avant de rebrousser chemin et là, SURPRISE !

La salle est toute concrétionnée ! Elle est belle, blanche et protégée par un balisage :- )

Non, vraiment, elle est très belle cette petite grotte, vraiment content de l’avoir faite ^^

TST : 1h30

Participants : François (RCAE), Maël (SpéléoLux) & Yulrike (RCAE/SpéléoLux)

Crédit : Texte et photos de Yu

Nou Maulin – 12.06.21 PM

Après la Grotte de la Louve, on covoiture pour aller au Nou Maulin.

On pique-nique avant de se rhabiller. Berk, les sous combi sont encore humides de transpiration de la Louve… Et on se dirige vers le porche. A l’entrée, on croise un gars avec une combi toute sale.

Une fois sous le porche, on essaye de rassembler nos souvenirs et on avance sous terre. Au bout de 50 m, la galerie est pleine d’eau et bien sûr on ne peut y aller qu’à quatre pattes… dans 25cm de flotte ^^

François n’aime clairement pas l’eau, on cherche donc un autre passage. On va tourner en rond, trouver le siphon, se retrouver au point de départ pour finir par accepter que le seul chemin est celui où il va falloir se mouiller :- P

J’aime l’eau donc je me dévoue pour passer en premier et vérifier que c’est bien par là qu’il faut aller. Mes fesses (gros sujet de conversation avec quelques variantes, cul, hanche, point d’accroche…) sont sauves même si Maël attendait clairement qu’elles ne s’en ressortent pas sèches. Une fois de l’autre côté, ça continue, désolé les gars. Maël arrive pour remonter le toboggan et certifier à François que oui, faut qu’il vienne. Surtout pour me pousser le cul car ce dernier refuse de monter alors que je suis en oppo dans le toboggan.

On arrive enfin au Roulement-à-Billes… qui est complètement bouché. On va creuser, creuser et encore creuser alors que les galets rebouchent automatiquement le trou de l’autre côté. Par contre, ça souffle fort ! Maël tente une première fois de passer mais non. Je le relaye dans le grattage de cailloux et tente à mon tour de passer sur le dos. La tête passe, les épaules, le cul (moi confiant, une fois ce dernier passé ça devrait aller tout seul) et les jambes… bloquent ! Je n’arrive pas à les plier. Pire ! Les cailloux dégringolent de l’énorme tas de 3 m et se retrouvent sous moi. J’essaye de repasser et JE SUIS COINCE !!!!

NON PUTAIN PAS LES SECOURS !! fut ma première pensée. Je respire calmement et annonce aux deux autres que je suis bloqué. Pas moyen de passer d’un côté ou de l’autre. Maël me dit qu’il est désolé mais qu’il va devoir creuser sous mes fesses pour me dégager. Mais non ! soit pas désolé ! Pelote-moi, frappe-moi mais sors-moi de là !! Au bout de 5 min je sens que je redescends et demande à ce que les autres tirent mes jambes pour m’aider. Après coup, on va regretter de ne pas avoir filmé. Je vais me retrouver les jambes en l’air tenue par Maël avec une partie de la tête et les bras toujours dans le trou mais je suis libéré ! Un gros fou-rire (pour ma part surtout dû au soulagement) nous prend et la situation de stress retombe.

On se pause, on souffle, kékonfé ? Je ne suis vraiment pas chaud pour retourner dedans… On décide de retenter mais cool. Et on creuse. On trouve une patate(!). Maël essaie et passe sans trop de difficultés. Bon allez, je retente (après avoir de nouveau creusé) mais sur le ventre ce coup-ci. La tête passe mais les épaules ont du mal. Et les minutes d’horreur une demi-heure avant me reviennent de plein fouet. Et j’abandonne. Plus je bouge pour essayer de passer et plus les cailloux me bloquent. Je demande (ordonne !) à François de me tirer de là. Et rage de ne pas y arriver. Mais on n’est que trois, pas des pros et sans possibilité de sortir par le haut car non équipé. Ce qui signifie que si je passe, faudra obligatoirement que je repasse encore ce trou et j’ai atteint ma limite. Je me répands en excuses. Maël ? Reviens ! Et on recreuse une dernière fois pour récupérer notre coéquipier. Va falloir programmer une désob…

On redescend le toboggan, retraverse la flotte froide et retournons vers la sortie.

Une fois dehors, on va aller se laver dans la Lomme beaucoup plus chaude et agréable avant de retourner à la voiture. J’ai faim et propose aux autres d’aller au resto, histoire aussi de me faire pardonner de n’avoir fait que les 100 premiers mètres de cette grotte :’(

On reviendra. Mais après que d’autres y seront passés et aient bien dégagé ce ¨%/+** de Roulement-à-Billes.

Participants : les mêmes François (RCAE), Maël (SpéléoLux) & Yulrike (RCAE/SpéléoLux)

Crédit texte : Yu

Abîme de la Chawresse – 12.06.21 PM

Lorsque Dominique vient rejoindre Kike et Oli au local il apprend qu’on n’attend pas plus de participants pour cette après-midi, qu’en fait Kike subit le contre-coup de son vaccin et renonce à aller sous terre que par contre Oli a prévu de profiter de cette sortie pour sécuriser qq passages de la cavité (vieux spits obsolètes, monobroches) et que, conséquence de ce qui précède, on se retrouve à trois kits (dont un lourd et qq peu délicat vu qu’il contient le perfo, la pompe à scellement, les broches, mèches, soufflette, etc.) pour deux. OK répond-il.

Court déplacement jusqu’au parking de la Chawresse, équipement, marche d’approche le long du ruisseau, découverte de l’entrée “chemisée”, bref ramping et les voilà au premier site identifié comme devant être sécurisé : l’approche du puits Dany (P14) qui se fait en enjambant sans top y songer le puits de l’Amitié (dit également “puits de la barre”, qui fait 6m mais qui -en rebondissant bien- peut aussi vous mener au bas du puits Dany). Oli montre rapidement les spits aux filets morts, les AN utilisés jusqu’à présent faute de mieux et sort le perfo pour poser une broche à l’aplomb du puits de l’Amitié et deux AF de part & d’autre. Une affichette “ne pas utiliser avant le 14.06” est posée sur la nouvelle broche, un dernier AF vient doubler la broche en tête du puits usuel et l’outillage peut être reconditionné et ce premier puits descendu.

En bas notre premier -et plus léger- kit est laissé là et Dominique découvre bientôt l’état pitoyable du câble, le côté labyrinthique et paumatoire de la Chawresse ainsi que les joies du kits-relais. Olivier comme à son habitude meuble la progression d’indications toponymiques ou géomorphologiques entrelardées d’anecdotes. Dominique reste tout aussi stoïque qu’en début de journée.

Arrivé à la Salle du Gnome, une plaquette en début d’oxydation est retirée d’un des spits et le mauvais état général de ceux-ci étant confirmé (non, un filet de spit qui ne tient que 2 tours 1/3 c’est pas suffisant ! même si on est léger et délicat -qualificatif qui colle mal à la majorité des spéléos de tte façon) une broche est placée en tête du R3. Après la pose d’une affichette volage, un mauvais sondage au marteau et voilà qu’une partie du becquet choisi pour l’AF devant doubler cette broche se met à tourner autour de la mèche ! Le temps de marteler à la recherche d’un emplacement plus approprié et c’est pour constater que les batteries du perfo ont décidé que leur journée s’arrêtait là :- / On pose les kits et se rend jusqu’en tête du puits Boubou avant de décider de suivre leur avis, la suite sera pour un autre jour (c’est pas comme si on ne venait jamais ici !)

Alors que nous nous dirigeons vers la sortie Le kit-relais reprend dans l’autre sens mais seul le fractio du puits Dany réussira à faire momentanément perdre son calme à Dominique. Très momentanément.

Ensuite c’est la sortie, le retour au parking, le changement de tenue puis un passage chez Kike pour lui rendre son perfo ensuite au local pour y remettre le matériel.

TPST : 4-5h / participants : Domi & OSt (photos & texte)

Trou Wuinant (classique) – 13.06.21 AM

Participants : Cha, Antoine, Sissi, Kike, Amaury, Naïma, CaroT

Chantoire du Faweu Mika – 13.06.21 PM

Participants : les mêmes & OSt (+ Alex pour l’after aux Montagnards)