Descente en Enfer

Après un désistement de dernière minute, nous étions donc quatre (Alex, Claire, Sylvain et Pierre) à nous rendre dans le Réseau Enfer-Fissures en ce dimanche d’hiver. Après le traditionnel rendez-vous au local, nous rencontrons notre guide, Albert Briffoz, et nous rendons sur place, pour visiter cette grotte originale qui avait gentiment été équipée pour nous par le CRSOA.
La descente était très agréable et variée, ponctuée de quelques moments à l’arrêt lorsque notre cher Alex, toujours aussi consciencieux et méthodique, ne parvenait plus à s’empêcher de bidouiller l’équipement en chemin. Nous sommes ensuite parvenus au très impressionnant siphon, et avons ensuite fait une petite excursion dans le réseau d’à-coté. C’est malheureusement là que nous avons perdu la bonne humeur de Claire, et, fidèle à la devise « Happy wife, happy life», nous avons donc commencé à remonter.
La remontée fut plus difficile, les nombreux kilos de boue amassés en chemin nous alourdissaient et empêchaient nos bloqueurs de bien fonctionner. Mais après deux sorties de puits un peu ardues, des échanges de matériel et environ deux cents jurons de la part de Claire, nous sommes finalement parvenus à l’air libre juste à temps pour admirer les dernières couleurs du coucher de soleil.
La pauvre Claire, dont la vessie avait triplé de volume, s’est alors précipitée, pleine de boue, échevelée et pieds nus, vers la maison la plus proche pour profiter de leur toilettes. Heureusement qu’elle est tombée sur un jeune homme visiblement célibataire et un peu désespéré, parce qu’il l’a laissée entrer et n’a même pas appelé la police.
Après cela, nous avons terminé la soirée au local du CRSOA (local chauffé et qui possède même de l’eau chaude et un éclairage correct, quel luxe !), à profiter des nombreux chips et bières bien mérités, en essayant de ne pas trop penser à l’étape très ardue de nettoyage qui nous attendait par après !

Pierre

(photos d’Alex)

TPST : 8-9 h

Participants : Alex, Claire, Sylvain Pierre et Albert B. du CRSOA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.