Archives de catégorie : InterClubs

Parcours spéléo au Fort de Barchon

C’est désormais immuable, le Squad met en place le traditionnel parcours spéléo dans son antre du Fort de Barchon le dernier week-end d’avril.
Bien décidés à leur filer la patte pour l’équipement Olivier et Vinnie avaient prévu d’arriver vers 17h sur place le vendredi 25 avril 2014. C’était sans compter sur quelques retards divers et il est finalement 19h quand ils pointent le bout de leur nez. Tout est déjà installé et n’attend plus que les assauts spéléo !
Après un crochet par la station service du coin pour combler un oubli impardonnable : le fromage à fondue, ils se changent avant d’entamer le parcours B. Olivier file, ne manquant pas de ressortir quelques grenouilles égarées dans la bouche d’aération suivi par Vinnie qui met un peu de temps à se dérouiller.
L’ascension de la Tour d’aération permet de se rappeler les techniques des parapluies avant de redescendre dans les divers souterrains. Ils enchainent direct sur le parcours C qui ne manque pas de les épuiser par ses interminables rampings. Après environ 2h30 de pérégrinations, ils ont bien mérité leur fondue ! Étrangement, ils sont les seuls à se restaurer de la sorte ! Tout se perd ! La soirée se termine pour eux autour d’un savant mélange de vin blanc et de bière et d’une demi-nuit à la belle étoile.

Malgré l’agitation ambiante, ils ne se lèvent qu’à 10h le samedi 26 avril 2014.  Après plusieurs cafés, Olivier se lance à l’assaut du parcours E accompagné par Arnaud C déjà présent depuis 8h et ayant de ce fait déjà effectué l’un ou l’autre parcours. Tous deux tireront leur révérence juste après.
Vinnie attend l’arrivée de Charlotte et Antoine pour se changer et commencer le parcours D, histoire de se mettre en appétit. Il faut parfois faire un peu la file à certains endroits mais globalement ce parcours est un bon exercice pour tout le monde. Sans s’en rendre compte ils font une partie du parcours E avant de prendre une pause ravitaillement.

Pendant ce temps, Arnaud S, Arnaud D et 20100 rejoignent le fort dans l’après-midi. Il ne faut pas attendre longtemps pour les voir eux aussi se tortiller dans les coins étroits et suspendus à des cordes. Ralentis quelque peu dans leur progression sur le parcours B comme “Bouchon”, tous trois profitent allégrement de la vue sur Liège du haut de la tour d’aération en cette heure de pointe. Après un ravitaillement bref mais efficace au parcours L comme “Leffe”, les deux Arnaud et Vincent arpentent le parcours E ne manquant pas au passage de porter secours à une gente dame égarée sur longe.
Pour l’heure le besoin de pitance se fait sentir et nos trois compagnons partent se restaurer de boulets-frites-crudités bien mérités.

De son coté Vinnie, Charlotte et Antoine se lancent sur le parcours A ce qui permet à ces derniers de se familiariser avec les vires, pendules et parapluies. Après ces quelques difficultés, ils décident d’arrêter là pour aujourd’hui.
Vinnie qui n’en a pas encore assez, finit le parcours E démarré à son insu un peu plus tôt.

La nuit tombant, Arnaud D se laisse tenter par le parcours T comme “Tyroliennes” tandis qu’Arnaud S plonge dans le parcours F comme “Flotté”.

En guise de digestif, la Spéléo-box débarque dans l’enceinte du fort en fin de journée pour l’émerveillement et le plaisir de tous.

Rendez-vous l’an prochain pour un nouvel alphabet de parcours spéléo !

Participants : Olivier, Vinnie, Antoine, Charlotte, Arnaud C, Arnaud S, Arnaud D et Vincent Detraux (UBS)

 



Trous Manto & Saint-Etienne

En promenade printanière dans la magnifique vallée de la Solières, notre équipe de spéléos s’est vue rejoindre par nos amis de l’ULS pour un duo de grottes peu banal. Entrés par le Trou Manto, nous progressons rapidement jusqu’à la salle supérieure où nous découvrons un plafond constellé d’une voie lactée de concrétions. Au bas de cette première salle en pente douce, nous équipons une main courante jusqu’au bout d’un méandre afin de descendre en plein pot dans le puits de la seconde salle bien plus vaste. Une fois dans le fond de la grotte, la chasse au repérage de concrétions est lancée dans tous les creux et recreux ! Nous en profitons également pour réaliser une escalade sécurisée par une corde en place où de petits bassins remplis d’eau abritent d’étranges cristaux flottant à leur surface. Chemin faisant vers la sortie, nous nous aventurons par l’étroiture qui mène à la grotte Saint-Etienne. Pour y progresser, il nous faut nous contorsionner en rampant à la queue leu leu dans des laminoirs concrétionnés qui aboutissent à l’air libre à un jet de pierre de l’entré du Trou Manto. Une belle petite balade qui se clôture sous le soleil en terrasse avec le sourire aux lèvres pour tous.
Arnaud S.

Tpst : 3h30

Participants : Arnaud S, Cécile F, Caroline, Antoine (RCAE) & Pierre, Renaud, Antoine Moreau et ses parents (ULS)