Archives de catégorie : Fédéral

JSS 2019

Cette édition des Journées de Spéléologie Scientifiques affichait complet (130 inscriptions) dès le début du mois & certains de nos fidèles étaient absents cette année néanmoins ce n’est pas moins de 5 d’entre nous qui arboraient fièrement qui sa polar, qui son sweat, qui son t-shirt bordeaux dans la salle du Dry Amptay (rebaptisé La Verrière) ou dans les rues et établissements de Han ! Une édition aux présentations un peu moins pointues -et donc plus abordables- que la précédente mais qui réunissait les incontournables : fantômes de roches, lamines & datations, amis de Cis & Outre-Quiévrain, interventions d’Albert, achat d’ouvrages divers, Cambrée, moisson de contacts et de projets, etc.

photo Joël Fontenelle via FB UBS

La conférence de cette année portait sur la Pierre Saint-Martin, ce qui tombait bien vu l’un de nos objectifs de l’été ! Quant à l’excursion du dimanche, elle se faisait pour une fois presqu’à domicile puisque nous avons visité (hélas en éclairage et commentaire minimal pour cause de chiroptères) l’Abîme de Comblain puis le mur géologique enfin la résurgence du Moulin.

Participants RCAE : Deb’A, Laurent, F², Amaury, OSt

photo José Prévot via FB FFS
photo José Prévot via FB FFS
le mur géologique – photo Joël Fontenelle via FB UBS
photo Joël Fontenelle via FB UBS

Servir de “matériel pédagogique” au Bernard !

A la demande de la Commission Formation, appel à volontaires avait été lancé au sein du club : qui souhaiterait se faire encadrer, qui en formation de base, qui en perfectionnement, par les candidats Moniteurs sportifs (ADEPS) en Spéléologie dans le cadre de leur seconde Unité de Formation Pédagogie ? Trois volontaires, dont une participante à notre stage d’initiation, 20 jours plus tôt !, ont répondu présents et se sont ainsi retrouvés dans le Trou Bernard, qui à y perfectionner ses toutes récentes techniques de progression, qui à y découvrir les bases de l’équipement. Notons aussi la participation de Gil, en tant lui que candidat MSp Initiateur.

Participants RCAE : Anaïs, Deb’A, Laurent, Gil

Formation Prévention et Auto-Secours en Spéléo, Canyon, Via Ferrata & autres activités de plein air

Initialement prévue comme formation interne au club, puis à la demande d’un des intervenants extérieurs ouverte aux membres de son club, ensuite programmée comme formation fédérale, enfin proposées à la Section RCAE Escalade et aux diverses Sections du CAB, le moins qu’on puisse dire est que la genèse de cette activité fut mouvementée ! d’autant qu’entre temps l’interclubs spéléo-canyon aux Baléares était venu chevaucher le WE réservé !

Mais soit ! le jour dit l’ensemble des quatre participants se pressait -ou pas- aux portes du local où se sont succédés Jacques, Kike & Olivier pour aborder les différentes matières prévues pour le samedi matin : analyse des risques, raccourcis qui tuent et défaillances humaines, Force-choc et facteurs de chute, syndrome de suspension, réactions à un incident/accident, spéléoponcho & point-chaud, etc. Après une telle matinée la pause de midi a été l’occasion de souffler et de s’ébrouer qq peu ! L’après-midi fut plus active puisque chacun -ou presque- ayant enfilé son harnais, le mur du Blanc Gravier fut rapidement équipé afin de travailler en ateliers techniques de réchappe, d’assurage, de levage et de dégagement.

Le lendemain les quatre candidats étaient devenus cinq grâce au renfort de Deb’O à peine rentrée des Baléares, et Jacques était remplacé par Steph qui embraya directement sur la seconde partie des réactions face à un accident : fiche-bilan, alerte aux secours (tant spéléo que montagne, en considérant la situation dans la plupart des pays européens) et pathologies spécifiques aux diverses activités et milieux considérés (le genre de présentation qui vous pousserait -presque- à vous réorienter vers la broderie ou le modélisme ;- ) La pause de midi fut de nouveau l’occasion de souffler, avant de sauter comme la veille dans les harnais pour compléter/peaufiner les diverses techniques. Enfin retour en salle pour petit point biblio -sur papier ou en ligne- et en guise de conclusion quelques mots sur la prévention, l’organisation d’une activité. Un petit débriefing et chacun put se dire au revoir et renter chez lui. Une activité à reprogrammer, en choisissant un peu mieux la date et en insistant un peu plus sur la promotion !

Participants : Yu, Amaury + Deb’O (RCAE) ; Stéfan (GSESM) et Celui-dont-le-nom-ne-doit-être-prononcé-en-vain (SSN)

Cadres : Stéphane Palmaert (ComForm & SSBC), Jaques Delmotte (ComCanyon & ESB), Kike, ArnaudS & Oli (RCAE)

20 ans de Barchon

Cette année, c’est la vingtième édition du parcours technique du fort de Barchon et nous l’attendions avec impatience.

Gil, Charlotte, Solenn, Gilles, Laurent, Arnaud (le nouveau), Quentin, DébO, DébA et Amaury se rejoignent en ce vendredi soir vers 20h et admirent en avant première la superbe cascade créée pour l’occasion sur le mur du fort. Ça commence très bien ! Après quelques salutations, nous partons nous équiper et commençons par le parcours E comme étroiture. Nous prenons sous notre aile Marta, une Polonaise que notre copain Géry nous présente. La communication est un peu compliquée mais elle comprend les mots les plus importants et les plus utilisés de la soirée, à savoir longe et boulet ! Vu la taille du groupe, l’attente est un peu longue mais distraite par les blagues débiles de Quentin ! Dans la coupole, vers 22h, Arnaud nous abandonne, il est donc le moment de faire une pause ! La surprise est totale quand nous retrouvons au bar Jérôme et Benja. Après avoir mangé (et dégommer la tradition en évitant la fondue!) et trinqué, c’est autour de Gil de partir au moment où les autres reprennent le parcours. Quentin appréhende le Puits du Chef et décide de mettre son descendeur sur sa longe pour plus de facilité… c’est sans compter sur son moustif qui le lâche en plein milieu de la descente ! On passe le couloir noyé à l’aide de l’embarcation, Solenn et Charlotte ensemble, et nous remarquons vite au toucher du plafond qu’il y a plus d’eau que d’habitude ! Arrivés de l’autre côté, nous cherchons une sortie pour régler le problème de Quentin, sans résultat! Charlotte arrive à défaire le noeud et remplace le moustif, on peut donc continuer. Pendant ce temps, Solenn s’amuse à faire des allés retour dans les trous des murs… On sort enfin sur la façade où nous attend Géry pour quelques clichés. Certains feront le rappel guidé, d’autres le grand tour, pour ce retrouver au bar. Solenn, DébO et Charlotte décident de faire le parcours B, le préféré des filles ! Arrivée sur la tour d’aération, Charlotte fatigue et se rend compte qu’il est 3h30 du matin ! On évite donc les parapluies et descendons directement. Nous finissons le parcours et attendons au bar Laurent, Amaury et DébA qui nous suivaient de loin. C’est vers 5h du matin que nous allons nous coucher.

Debout à 9h pour Amaury, Solenn, DébO, et Charlotte pour quitter les lieux car ces 2 dernières s’envolent pour Majorque ! :p

Elles vont louper tout ce que le Squad a prévu de chouette pour l’occasion: un escape game dans un nouveau parcours, spéléo-box, une soirée-événement…

Laurent et DébA émergent vers midi et petit-déjeunent aux frites ! Ils sont rejoint par Antoine et Yu, qui décide de partir sans faire de parcours. Les 3 acolytes enchaînent les parcours et sont rejoint par Faustine et Quentin. En fin de journée, Yu réapparaît avec Enrique. Antoine finit la sienne dans la cascade, tandis que les valeureux DébA et Laurent doublent les parcours pour finir vers 2h du matin où leur objectif de faire tous les parcours est largement atteint !

Le dimanche, Olivier passera “rapidement” et “juste pour prendre livraison de ses commandes” auprès de SpéléRoc et CanyonZone, il repartira quelques 4 à 5h plus tard ! Sans avoir effectué un seul parcours (si ce n’est peut-être la dernière partie du J)

Une vingtième année dignement fêtée, à l’image du Squad, où comment insérer du neuf dans de l’ancien…un pari gagnant qui nous fait revenir tout les ans. 

Longue vie à Barchon!

Charlotte

 

Retour au Trou Bernard

Après le gros des travaux du 9 mars il restait un peu de mise en peinture à faire et quelques amarrages à poser. Luc ayant mis une première couche la veille (ou l’avant-veille), Olivier, accompagné de Yu, est allé en mettre une seconde, ainsi que poser un double amarrage (une broche + un amarrage foré) afin de sécuriser d’une main-courante l’accès au Number Two. Tant qu’à faire d’être sur place avec la foreuse etc., une seconde broche a été placée en tête du Puits de l’Oppo et quelques AF supplémentaires ont été réalisés afin de doubler diverses monobroches jusqu’en haut du Grand Puits.

TPST : +/- 5h

Participants : Yu & Oli